Rechercher

De l' acte a la conscience, de la conscience à l' acte, le Végétarisme!


  • De l' acte a la conscience, de la conscience à l' acte, le Végétarisme!

Je remercie tout d' abord mon très cher ami pour m'avoir inspiré ce post. Ce partage n' est que ma simple et humble vérité du moment qui peut évoluer à chaque instant comme la vie, le monde changement perpétuel, impermanence tant que la conscience n' est pas fixée et absorbée sur le but ultime du Yoga. La Source. Quand nous pratiquons Tapas, la discipline Yoguique par la pratique quotidienne qui se déploie de plus en plus présente à chaque instant, nos habitudes changent, nos comportements également. Ce qui ne passe pas inaperçu auprès de nos proches et moins proches, soit ils s' adaptent, soit refusent totalement en premier lieu notre nouvel état d' Être avant de l'accepter si l' amour sans attente est là. Et Dieu que j' ai encore un long chemin à parcourir. J' ai dû aussi m' adapter pour que "Cela" ne prenne pas toute la place et s' ajuster à la vie de famille. Il en est de même pour l' alimentation qui change au fil du temps par de nombreuses prises de conscience durant la méditation ou action consciente dans la matière. Chaque geste, parole, pensée comptent et ont un impact sur soi et les autres. Je me souviendrai toujours de mon premier cursus Yoguique en immersion totale durant un mois à l' ashram Sivananda et cette conférence sur l agronomie et l'impact du végétarisme ou non sur le monde et l écologie. Il m'a fallu 10 ans pour que cela soit compris certe d'un point de vue intellectuel mais surtout intégré en profondeur. Je ne débattrai pas ici du pro ou non végétarisme, j' exprime juste mon parcours. Nous ne pouvons effectuer des changements si cela n'a pas été intégré en profondeur. Comment est-il possible d' arrêter la cigarette du jour au lendemain? Si cela n ' a pas été perçu d' un point de vue global et en profondeur. Quand nous essayons de changer nos habitudes avec l' intellect, ce n' est pas forcément un changement durable, bien que cela dépend dans certains cas par exemple si cela atteint notre état de santé. Quand il y aura échec ou lassitude de tenter ce changement pour notre mieux être peut-être que les questions seront , mais pourquoi je fais ça , à quoi ça sert? Et nous passerons à côté de la lumière de ce que nous tentons de combler par cela même si dans un premier temps c' est légitime et la seule façon de répondre à ce manque ou cette dimension de ne pas se sentir complet. Et le mental retournera à son jeu éternel des plaisirs éphémères et infinis car selon les textes sacrés qui dit plaisir dit à l' opposé que la souffrance peut apparaître par manque ou frustration. Mais si je suis pleinement présent à ces plaisirs et pleinement conscient qu 'ils peuvent disparaître dans cette acceptation alors je deviens libre de goûter, savourer, vivre... Bon je ne vous cache pas que la tâche n' est pas simple mais le Shivaisme du Cachemire développe tout un art du Non Être à travers les sens qui me parle beaucoup que je ne développerai ici. Alors si le souhait est là par certaines prises de conscience de changer d' alimentation, d' être plus conscient de nos achats, d' être attentif à nos besoins et ceux qui sont superflus, de développer la solidarité, l' écoute, l'échange.... N' hésitez pas à tester sur vous mêmes le fait de planter une graine dans le subconscient pour qu'elle grandisse et que ces transformations ou choix ne soient qu une évidence pour le corps qui parfois par la suite refuse tout aliment de vibrations différentes, pour le mental, pour l' intellect et la conscience. J' émets par ce post une idée libre de ma propre expérience que la force, l' impatience au changement ne sont pas des clefs durables mais que pour moi la patience, la persévérance et la pratique sont la clef. Même si certaines pratiques peuvent être fulgurantes. Une lueur d' intention est déjà la clef, l' étincelle, le germe aussi pour nous accueillir tel que nous sommes dans l' instant. Hari Om

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Zoom sur Padahasta asana

Étymologie : Pada : pied Basta : main Padahasta asana: posture de la jonction des mains avec les pieds Symbolisme : Padahastasana entre dans la catégorie des postures dévotionnelles. Chez l homme se m