Rechercher

Le Yoga, c’est quoi ?

Mis à jour : avr. 1

Le mot Yoga vient d’une racine sanskrite YUJ signifiant  « atteler  ensemble, joindre, unir »

 On en donne traditionnellement deux interprétations, à la fois le but « l’union «  et la méthode « l’unification ».

La maîtrise du psychisme, de notre être ordinaire est  d’harmoniser les différents niveaux de sa personnalité.

Cet ajustement, cette intégration le mets en possession de lui-même et lui permet de conquérir  un état incomparablement supérieur à sa condition actuelle : un état inconditionné, affranchi de toutes limitations.

(Commentaires ci dessus « Tara Michaël »)


Difficile de résumer le Yoga en peu de phrase.

Le Yoga est une méthode d’éducation, de rééducation  à  la fois physique et mentale.

Même cette définition est insuffisante.


*Elle est aussi une méthode de développement personnel. Le Yoga s’adresse à nos émotions  et nous permets  de puiser dans nos ressources morales et psychologiques.

*Etymologiquement et d’un point de vue philosophique «  l’amour de la sagesse ».

*Le Yoga conduit à la Paix intérieur, c’est un art de vivre.

Une réponse simple n’est pas possible au vue de l’extrême richesse du Yoga.

Il concerne le corps, l’esprit, les règles de vies avec soi et les autres.

Il existe différentes méthodes de Yoga qui correspond à la personnalité de chacun, je ne parle pas ici des différents types de Yoga « Vinyasa, kundalini, hatha Yoga, Yin…) mais d’un point de vue traditionnel :

  • « Jnana Yoga » Yoga de la connaissance, purifie l’intellect

  • « Karma Yoga » Yoga de l’action, il purifie la volonté

  • « Bhakti Yoga » Yoga de l amour, il purifie le sentiment


Dans la mesure où il y a différents  types humains, les uns naturellement plus dynamiques, d’autres plus émotionnels, et d’autres plus intellectuels, chacun doit choisir la voie qui lui correspond.

Mais pour chercher un équilibre harmonieux, il peut  combiner les trois.

Il intervient à l’aide d exercices physiques, respiratoires, psychosensoriels et des consignes.


Le Yoga se décline en huit étapes ou paliers mais ils peuvent être également intrinsèquement liés pour nous transformer.

Toutes les pratiques et connaissances reposent sur des textes sacrés de milliers d’années, les védas mais aussi le Samkhya


1/ les 10 règles philosophiques : Yamas, Nyamas

2/ le travail sur le corps

3/le travail sur le souffle dans la continuité sur la Prana, l’énergie vitale

4/le retrait des sens 

5/ la concentration

6/ pour atteindre l’état de méditation


Le Yoga permet de remettre notre corps, nos pensées, nos actions sous le joug, c'est-à-dire le contrôle de notre volonté.

Pour cela nous avons besoin de deux qualités essentielles, dans ses sutras Patanjali parle dès le début du 1er chapitre d’Abhyasa et Vairagya. Ils sont les moyens pour atteindre un état mental calme (calmer les fluctuations du mental, ces pensées incessantes qui envahissent notre conscience du matin au soir).

Abhyasa : une pratique régulière et un détachement quand au fruit de notre pratique.

Vairagya : c’est l intention de se détacher des ses désirs et émotions, notamment durant la pratique du Yoga rien attendre pour ne pas créer de la souffrance inutile mais pratiquer régulièrement.


 Puis transposer ce détachement dans notre quotidien , ce n’est pas le plus simple mais la pratique régulière nous y aide an acceptant aussi ce qui est chaque matin sur le tapis. 

 Il en va de soi aussi de ses désirs positifs.

Ces deux notions sont intrinsèquement liés.

Etre un Maître Yogui signifie maîtriser la technique de façon à pouvoir s’en détacher, comme dans l’art, le sport, les sciences…

« Youg » : signifie également « relier », « unir »

 Il proscrit tout ce qui nous déchire, nous divise, à l’aide du mouvement, de la pensée, du souffle, de l’attention à sa présence, de la concentration pour atteindre le seul but du Yoga l’état de méditation. 


Le Yoga s’inscrit comme une méthode qui relie les différentes parties de notre être afin de retrouver l’unité entre la tête, le cœur et le corps.

 Cette conscience élargie à la fois en premier lieu en nous mêmes nous relient  aux autres dans notre monde moderne et à la fois à une dimension spatiale et temporelle, l’histoire de l’humanité, l’histoire de l’Univers qui est aussi celle de notre histoire.


Le Yoga et l’évolution

La spiritualité répond à nos questions : d’où venons-nous ?, qui sommes  nous ?

Pour cela, c’est une méthode qui nous aide à comprendre nos mécanismes de fonctionnement et à comprendre le processus d’évolution de l’être humain et celui du système nerveux.

Il nous permet de percevoir les informations et d’adapter notre comportement à notre environnement mais surtout d’observer ces conditionnements fruits de notre passé, notre éducation,  mais  aussi familiale, sociales et culturels.


Tout cela  engendre des modes de réactions et actions conditionnés. Quand cela est observé à travers le corps par nos ressentis, à travers le souffle ou des espaces plus calme  entre nos pensées, nous prenons conscience des schémas répétitifs pour certains utiles et d’autres délétères qui nous mettent en souffrance.


Il y a plusieurs siècles les yoguis ne disposaient pas des moyens d’investigation d’aujourd’hui, leur approche était avant tout intuitive et liés à la sensation directe d’où l’importance de la pratique régulière pour observer, affiner son regard, son écoute et ainsi engendrer une transformation.


Notre société voit d’un côté le corps et de l’autre l’esprit. Ce dualisme n’existe pas pour les Yoguis.



Chaque pratique à une action sur ces différents corps à des niveaux différents afin de ramener une harmonie intérieure reliée aux 5 éléments dans notre corps selon la médecine Indienne traditionnelle (eau, feu, air, éther et la terre).

Le Yoga a bien sûr une interdépendance sur les muscles qui se répercutent sur la respiration et sur les pensées.

Les effets sont nombreux comme j’ai pu le comprendre à la suite de mon diplôme de Yogathérapie à Paris «  Institut de Yogathérapie du Docteur Lionel Coudron », Médecin, Professeur de Yoga et Acupuncteur.

La Yogathérapie s’accompagne de bienfaits sur :

  • le système nerveux : stress, anxiété…

  • le système squelettique : scoliose, cyphose, lordose, douleurs lombaires, cervicales…

  • le système articulaire : problèmes articulaires, arthrite, arthrose, ostéoporose…

  • le système cardio-vasculaire : hypertension, problèmes cardiaques et coronariens, palpitations…

  • le système digestif : constipation, hernie, ulcère, diabète, problèmes intestinaux…

  • le système respiratoire : asthme, rhinite, sinusite, bronchite…

  • le système endocrinien : problèmes menstruaux, ménopause, fatigue chronique, insomnies, migraines, troubles alimentaires, dépendances, dépression…


Les outils de la Yogathérapie

  • Les postures (asana)

  • Les techniques de respiration (pranayama)

  • Les gestes symboliques (mudras)

  • La relaxation

  • La méditation

  • Les conseils nutritionnels et micronutrition

  • Les conseils d’hygiène de vie

  • La philosophie du Yoga et des éléments de développement personnel et spirituel

Tout l’intérêt de cette pratique  a un impact sur nos pensées, nos émotions, sur notre système entier (douleurs, maux tête, cristallisations diverses) et  redonne de la fluidité, de la circulation dans le corps, dans le souffle et la conscience afin de lever les blocages et ainsi de ne plus réagir mais agir avec clarté, justesse dans nos vies dans un esprit de détachement, de non violence dans nos mots, nos pensées, nos actions.

Tout cela pour agir avec honnêteté de ce qui est juste pour nous et le monde et non plus par le prisme de nos réactions conditionnées de nos souffrances , nos peurs , de nos traumatismes, de nos colères, de notre éducation… et être heureux dans notre simple présence.

Un être libre et empreint d’humanité.



38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Zoom sur Padahasta asana

Étymologie : Pada : pied Basta : main Padahasta asana: posture de la jonction des mains avec les pieds Symbolisme : Padahastasana entre dans la catégorie des postures dévotionnelles. Chez l homme se m